Le programme de l’année

Saison 2024

La Musique sacrée au fil des siècles

Les concerts

Pour cette saison 2024, l’EVD a choisi de mettre à son programme un choix d’œuvres permettant à l’auditeur de saisir l’évolution musicale sur les 4 derniers siècles.

Thierry Merle et l’EVD vous invitent à écouter le Dixit Dominus de Vivaldi, des extraits de la Petite Messe Solennelle de Rossini et l’Agnus Dei de Barber à l’occasion des cinq concerts :

  • Église de Davézieux, le 22 mars 2024 à 20h30
  • Église de Lens Lestang, le 24 mars 2024 à 17h00
  • Église d’Ampuis, le 27 mars 2024 à 20h30
  • Lyon Abbaye d’Ainay, le 4 avril 2024 à 20h30
  • Église de La Tour du Pin, le 9 avril 2024 à 20h30
Affiche du concert 2024 de l'Ensemble Vocal du Dauphiné à l'abbaye d'Ainay
Couverture de la partition Dixit Dominus de Vivaldi

Antonio Vivaldi

Dixit Dominus RV 255

Les solistes :

  • Jeanne Mendoche (soprano)
  • Delphine Terrier-Mazille (mezzo-soprano)
  • Frédéric Bayle (ténor),
  • François Maniez (baryton-basse)

L’orchestre est composé de :

violons I, violons II, altos, violoncelles, contrebasse, hautbois et trompette

Couverture de la partition de la Petite Messe Solennelle de Rossini

Gioacchino Rossini

Petite Messe Solennelle

Les solistes :

  • Jeanne Mendoche,
  • Delphine Terrier-Mazille,
  • Frédéric Bayle,
  • François Maniez

L’orchestre est composé de :

violons I, violons II, altos, violoncelles, contrebasse,  flûte, hautbois, clarinette, trompette, 2 cors, timbales

Couverture de la  partition de l'Agnus Dei de Barber

Samuel Barber

Agnus Dei

Le chœur est accompagné par un violoncelle

Les Solistes

Jeanne Mendoche, soprano

Jeanne Mendoche

Soprano

Formation au CNSMD de Lyon avec Françoise Pollet, à Montréal avec Rosemarie Landry,  à Berlin avec Julie Kaufmann.

lire plus

Les Solistes

Jeanne Mendoche

Soprano

Sa formation

Jeanne Mendoche a commencé sa formation au CNSMD de Lyon auprès de Françoise Pollet, et à Montréal avec Rosemarie Landry.

En 2017, elle sort du CNSMD ayant obtenu un premier prix à l’unanimité avec les félicitations du jury.

Elle s’est ensuite perfectionnée avec Julie Kaufmann à Berlin avant de rentrer à l’Opéra Studio de Lyon.

Jeanne Mendoche par Capucine de Chocqueuse

Photo Capucine de Chocqueuse

Son parcours

Ses débuts

Jeanne Mendoche avec un orchestre - Photo Département du Loiret

Photo du Département du Loiret

Jeanne Mendoche a débuté cette saison en interprétant le rôle titre dans "La Esmeralda" de Louise Bertin (livret de Victor Hugo, d’après Notre Dame de Paris). Une création inédite coproduite au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris et aux Opéras de Saint-Étienne, de Vichy, d’Avignon, et de Tours.

Elle a récemment fait ses débuts dans les rôle de Manon (Massenet) et d’Adina dans "L’Elisir d’Amore" (Donizetti) au festival Opéra et Châteaux avec Andreï Chevtchouk.

La soprano est lauréate du concours des Symphonies d’automne de Mâcon et de Vienne en Voix. Elle a également remporté le Grand Prix de la musique contemporaine au Concours International Georges Enesco à Paris.

Son répertoire

Jeanne Mendoche apprécie particulièrement les rôles mozartiens. On la retrouve en tant que Susanna dans "Le Nozze di Figaro" à l’Opéra de Clermont-Ferrand, Bastienne ("Bastien und Bastienne") à l’Opéra de Massy, Pamina et Despina ("La Flûte Enchantée", "Cosi fan Tutte").

Elle aime aussi beaucoup le répertoire français avec lequel elle a d’ailleurs débuté sa carrière en 2012, en chantant

  • Frasquita ("Carmen", Bizet),
  • Fiorella ("Les Brigands" d’Offenbach)
  • Gabrielle ("La Vie Parisienne" d’Offenbach)

à la Comédie de Valence, dans la Drôme d’où elle est originaire.

Jeanne Mendoche Coline Miglio

Photo Coline Miglio

Ses prestations musicales

Jeanne Mendoche - Photo de Philippe Denis

Photo Philippe Denis

Lauréate de la Fondation Royaumont, elle a eu l’opportunité d’y interpréter Galatea ("Acis and Galatea", Händel), mise en scène par Claus Guth et dirigé par Robert Howarth.

Depuis la fin de ses études au CNSM en 2018,  elle a été membre de l’Opéra Studio de Lyon. Elle y a interprété Thibault ("Don Carlos", Verdi) mise en scène par Christophe Honoré et dirigé par Daniel Rustioni.

Elle a donné de nombreux récitals à l’Opéra de Lyon, en Salle Molière, au Petit Palais à Paris, à Royaumont et en Salle Cortot avec le pianiste et pianofortiste Benjamin d’Anfray.

Jeanne Mendoche est soprano solo du "Gloria ZWV 30" de Zelenka à Prague avec le Collegium 1704, dirigé par Vàclav Luks (disque label Accent). Elle a participé à l’enregistrement du disque "Dans un Salon de la Nouvelle Athènes" (label Son an Ero)..

Delphine Terrier

Delphine Terrier-Mazille

Mezzo-soprano

Études de musicologie, et de chant au conservatoire de Nancy, puis de Lyon où elle obtient son Diplôme d’Études Musicales.

lire plus

Les Solistes

Delphine Terrier-Mazille

Mezzo-Soprano

Sa formation

Parallèlement à des études de musicologie, Delphine TERRIER-MAZILLE étudie le chant au conservatoire de Nancy, puis de Lyon où elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales.

 

 

Portrait Delphine Terrier-Mazille

Son parcours

Delphine Terrier-Mazille en concert

Ses prestations

Elle chante sous la direction de Christophe Rousset, Kirill Karabits, Jean-Claude Pennetier, Ton Koopman, François-Xavier Roth, Rinaldo Alessandrini, Simone Young ou encore John Nelson ...

En concert, on peut l’entendre dans:

  • le Dixit Dominus de Vivaldi,
  • la Petite Messe Solennelle de Rossini,
  • le Requiem de Duruflé,
  • Jephté de Carissimi,
  • la Messe du Couronnement et le Requiem de Mozart,
  • le Stabat Mater de Dvorak,
  • le Dixit Dominus de Hændel,

notamment lors de festivals : Ambronay, La Côte Saint André, La Chaise-Dieu, Saoû Chante Mozart, French May de Hong Kong….

Son répertoire

Son parcours lui donne l’occasion d’aborder des esthétiques différentes, notamment baroque et contemporaine :

  • Juditha Triumphans de Vivaldi (Holopherne),
  • Ercole Amante de Cavalli (Dejanira),
  • L’Enfant et les Sortilèges de Ravel (l’Enfant), ...

En 2007, Delphine Terrier-Mazille est  Jody dans Jérémy Fisher, opéra pour enfants d’Isabelle Aboulker créé en partenariat avec le Quatuor Debussy et le Studio de l’Opéra National de Lyon.Il est repris à l’Opéra de Rennes puis dans la toute la région Rhône-Alpes en 2009.

En 2015, elle chante dans Drumming de Steve Reich avec le ballet de l’Opéra National de Lyon. En 2022, elle est la Troisième fille des pâturages dans Peer Gynt de Grieg.

Elle prend part à la création de plusieurs opéras de Philippe Forget : Awatsihu, le Voleur de feu, Macbeth, On a volé l’Étoile avec la Maîtrise de l’Opéra National de Lyon, L’Étrangère de Mantinée.

Son répertoire s’étend également au lied et à la mélodie qu’elle donne en récital aux côtés d’artistes tels que les pianistes Christophe Chauvet, Naoko Jo, Christophe Simonet ou le Quatuor Arpeggione.

Son intérêt pour la musique d’ensemble l’amène à travailler avec l’ensemble Spirito (direction Nicole Corti), Orphéon – la compagnie vocale (direction Philippe Forget) et le chœur Polhymnia (direction Franck Marcon).

Delphine Terrier-Mazille prend également part aux productions de l’Opéra National de Lyon en tant que choriste supplémentaire (récemment dans Elias de Mendelssohn).

Elle enseigne également le chant au sein de la Maîtrise de l’Opéra National de Lyon depuis 2021.

Frédéric Bayle

FrédéRic Bayle

Ténor

Tout d’abord illustrateur, il s’initie au chant et entre au conservatoire de Mâcon d’où il sort diplômé avec les félicitations du jury

lire plus

Les Solistes

Frédéric Bayle

Ténor

Sa formation

Auteur-illustrateur de formation, ça n’est que tardivement que Frédéric BAYLE découvre et s'initie à la musique classique.

Longtemps choriste amateur, il débute sérieusement l'apprentissage de la voix de ténor en 2014 avec l’aide de Jean Christophe Dantras-Henry, puis dans la classe de Jan-Marc Bruin au conservatoire de Mâcon dont il sort diplômé avec félicitations du jury en 2019. En parallèle il participe à de nombreuses masterclass comme au studio d'opéra toulousain Les Maîtres Sonneurs. Il parfait aujourd’hui sa technique et son répertoire avec Jane Berbié.

Photo Frédéric Bayle

Son parcours

Photo en concert de Frédéric Bayle

Frédéric Bayle se produit désormais avec de nombreux chœurs d’opéra et ensembles nationaux, notamment dans les opéras de

Et dans l'ensemble Spirito. Il chante aussi comme soliste en oratorio, opéra et opérette.

Artiste polyvalent, il exerce encore ses talents de dessinateur dans le cadre de concerts dessinés, comme le spectacle Judith et Esther avec l'ensemble Fuoco E Cenere.

François Maniez, baryton

François Maniez

Baryton-Basse

Il étudie le piano, la contrebasse, puis le chant avec Bernard DEMIGNY, au CNR de Dijon ( 1er prix en chant) et à Nancy avec Jacqueline Brumaire.

lire plus

Les Solistes

François Maniez

Baryton-basse

Sa formation

Parallèlement à une formation d’enseignant en anglais, François Maniez étudie le piano puis la contrebasse. Il débute le chant dans la classe de Bernard Demigny, au Conservatoire de Dijon où il obtient un premier prix deux ans plus tard.

Il est également lauréat du Conservatoire de Nancy avec Jacqueline Brumaire comme professeur.

Aux Etats-Unis, il étudie l’harmonie et le contrepoint dans la classe de Richard Brodhead à l’Université de Pennsylvanie. Il a également reçu une formation de piano jazz à l’ENM de Villeurbanne.

Portrait de François Maniez

Son parcours

François Maniez pendant un concert Fauré

Après avoir été membre des chœurs de Radio-France, il participe aux concerts du Groupe Vocal de France, sous la direction de Guy Reibel puis de John Poole.

Depuis son arrivée dans la région Rhône-Alpes, il se consacre principalement à l’enseignement.

Dans le même temps il participe aux productions de nombreux ensembles vocaux professionnels :

  • Var’s Musica,
  • Solistes de Lyon Bernard Tétu,
  • Choeur Britten,
  • Spirito,
  • Les Nouveaux Caractères,
  • Musica Nova.

Parmi ses concerts en tant que soliste dans la région Rhône-Alpes, on compte :

  • le Requiem et la Messe en ut mineur de Mozart
  • Israël en Egypte et Salomon de Haendel
  • le De Profundis de Delalande
  • le Requiem allemand de Brahms
  • la Passion selon Saint-Jean
  •  la Passion selon Saint-Matthieu
  • l’Oratorio de Noël et de nombreuses cantates de J.S. Bach
  • le Te Deum de Charpentier
  • la messe en Ré de Dvorak,
  • le Requiem de Fauré
  • la messe Nelson et les Sept paroles du Christ de Haydn
  • la messe en Sol de Schubert
  • King Arthur de Purcell
  • les Matines de Joseph Reveyron
  • la Petite Messe Solennelle de Rossini
  • le Requiem de Saint-Saëns.

 

François Maniez a participé à la création de diverses œuvres de Guy Cornut :

  • La mort n’est rien,
  • Je serai toujours.

Il fut également contrebassiste (West Side Swing) puis pianiste de plusieurs formations de jazz de la région lyonnaise.:

  • Standard Issue,
  • PC Jam,
  • Lady Swing Quartet.

 

Lettre d’information

Je veux être Informé des prochains concerts
et de la parution des nouveaux articles.

En remplissant ce formulaire, vous consentez à ce que l'EVD, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.